Faites-vous assez attention à votre vie privée numérique ?

Nov 1, 2019

Avez-vous un compte Gmail ? Facebook ? Amazon ou Twitter ? Utilisez-vous un smartphone Apple ou Android ? Faites-vous vos recherches avec Google ? Utilisez-vous Waze pour vous guider ? YouTube pour regarder des vidéos ? Google Maps pour trouver les horaires d’un commerce ?

La galaxie des services offerts gratuitement par les géants du Web est énorme et l’utilisation de l’un de ces services se traduira obligatoirement par la perte de données personnelles.

En d’autres termes : Faire attention aux informations que vous fournissez (adresse, numéro de téléphone, âge…) est un excellent réflexe mais ne suffit déjà plus.

Voici quelques exemples :

En 2018, le professeur Douglas C. Schmidt de la Vanderbilt University a analysé pendant 24 heures les données envoyées par un téléphone ayant une utilisation standard. Il met en lumière qu’environ 90 informations sont envoyées par heure aux serveur Google dans le cas d’un téléphone Android (18 informations/heure aux serveurs Apple dans le cas d’un téléphone iOS). Les applications que vous ouvrez, les articles que vous lisez, les musiques que vous écoutez sont des informations valorisables pour les géants du Web. Elles permettent de mieux comprendre vos habitudes, vos centres d’intérêts pour pouvoir mieux vous cibler.

Mais c’est exemple est transposable pour de multiples utilisations.

Sur Facebook : Tous les clics que vous faites sont enregistrés, le temps que vous passez à regarder une vidéo est collecté et analyser…  Dans la galaxie Google, vos recherches Google Maps, vos rendez-vous sur votre agenda, vos mails (destinataires etc…), vos recherches en ligne permettent de mieux comprendre vos profil et mieux vous catégoriser. Aujourd’hui, votre télévision connectée à internet peut déposer des cookies et analyser vos habitudes pour mieux vous catégoriser.

Sans solution de protection, faire attention ne suffit plus.